SAHARIDJ TRIBUNE

Bienvenue sur cet espace d’actualités et d’histoire

archives 2008

A l’occasion de l’Aîd El fitr, nous souhaitons à tous une bonne et heureuse fête


bonnefetedelaid3.jpg

moubarek.gif

livre.gif

new4.gifLizez le nouvel article :

Naissance du centre colonial de Maillot

IGHIL HAMMAD PENDANT LA REVOLUTION

HISTOIRE DE M’CHEDALLAH

Durant toute la guerre de libération nationale Ighil Hammad a joué un rôle prépondérant. Il constitue le centre névralgique de la résistance et le point stratégique important qui offre un intérêt militaire particulier et d’où partaient toutes les opérations de grande envergure contre l’armée d’occupation. Il est un trait d’union entre, d’une part la Haute Kabylie et la vallée de la Soummam..

 

Lisez les articles et faites vos commentaires

Dans les articles qui suivent nous tenterons de retracer l’histoire de M’Chedallah d’avant 1830 et celle d’Imchedallen sous le régime colonial qui ont été secoués par de nombreuses révoltes dés le début de la colonisation. La plus importante par son ampleur et son issue tragique est certainement celle de 1871. Cette dernière a fait l’objet d’une répression sanglante. Les forces coloniales parviennent finalement à soumettre la tribu en 1875, au prix d’une dévastation d’une rare brutalité.

Lisez les articles et faites vos commentaires

nouveau10.gif Naissance du centre colonial de Maillot 1881

le choix fut porté sur Souk N’Tleta à Ighil Boumlil dans la tribu de M’Chedallah qui a accueilli le centre de surveillance des Beni Mansour en 1881 et où fut édifié en parallèle le nouveau village colonial sur une superficie de 370 ha confisqués aux propriétaires autochtones qui avaient porté l’étendard de la révolte de 1871…

Lisez la suite de l’article…

M’Chedallah sous le régime colonial

Fetena Mériem

 

 

La tribu de M’Chedallah «Imchedallen» relevant jusqu’alors de la commune mixte de Beni Mançour (département d’Alger), est désignée par arrêté du 09/06/1890 pour l’application de senatus consutle du 22/04/1863…

 

La suite de l’article : main2.gif ICI

 

 

Imcheddalen ont connu, vers les débuts de 1800, une discorde purement sentimentale qui a conduit toute la tribu vers une guerre fratricide sans merci. Deux villages voisins, Ath Ali Outmim et Ath Oualvan, s’affrontent. L’un et l’autre cherchent des alliances et ainsi le conflit s’est prolongé à d’autres villages et même à d’autres tribus voisines. Nous vous livrons la « Fetena de Meriem » rapportée par N.ROBIN (Revue africaine 18e année n° 105 de mai 1874) ….

main1.gifLisez la suite …....

separateur1.gif

27 aout 1959 : Ighil hammad incendié et Hamana tombe

Durant les années 1956/58 des villages de la localité nord de Maillot construits sur les pentes dominantes ou dissimulés dans les contrebas du djurdjura, difficilement accessibles et présentant un intérêt statégique à l’instar de Ighzer Iouakourène, Tadert Ladjdid, Belbara, Ath Ali Outmime, Avaznou… ont été incendiés et déclarés zones interdites…..

 

Pour lire cet article

Cliquez ici

 

 

 

 

ruinesighilhammad.jpg ighilhammadenruines.jpg

 

Cliquez sur les images pour agrandir

 

 


Une réponse:

  1. Habib R écrit:

    ces histoires feront elles un jour reproduction romancière celle de meriem fera bien mieux que qais wa leila ou roméo et juliette!!!!!!!!!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

la classe de chamayou |
themes |
La Varenne cm1 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | BEKALTA
| Dylan the show
| Alain, Loue tout